Si on a décidé de vous parler de la loi économie circulaire c’est parce qu’elle colle pile poil à la philosophie et aux ambitions de Murfy. Réduire le volume de déchets, dire adieu au plastique jetable, mieux vous informer, se bouger pour arrêter de gaspiller et lutter contre l’obsolescence programmée : ça fait beaucoup pour une seule loi mais ça prouve qu’on est sur le bon chemin !

C’est quoi cette loi ?

Après de longs et houleux débats, la loi n° 2020-105 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire dite « loi économie circulaire » a été publiée au Journal officiel du 11 février 2020. Son objectif ? Faire évoluer les modèles de production et de consommation afin de réduire les déchets et préserver les ressources naturelles, le climat et la biodiversité.

Qu’est-ce que ça change concrètement côté électroménager ?

Conçus pour durer dans son volet opérationnel, la loi va obliger les constructeurs à jouer cartes sur table. A partir de 2021, certains équipements électriques et électroniques (comme les machines à laver) devront comporter un indice de réparabilité. Inspirée du principe de l’étiquette énergie collée sur votre frigo ou votre lave-vaiselle, l’indice de répérabilité prendra la forme d’une note sur 10 calculée à partir de plusieurs critères : la qualité de la documentation disponible sur le produit, la facilité de démontage et de remontage, la disponibilité des pièces détachées et le prix (ratio du prix de la pièce la plus chère par rapport au prix du produit neuf). En 2024, c’est un indice de durabilité (fiabilité, robustesse du produit…) qui sera également mis en place pour lutter contre l’obsolescence programmée des appareils.

Faire de la réparation une obligation

Grâce à cette loi, les consommateurs curieux et bricolos (comme vous) auront plus facilement accès à des infos sur la disponibilitéou la non-disponibilité des pièces détachées et les réparateurs engagés (comme nous) devront aussi proposer des pièces de rechange d’occasion. Comme seuls 3% des appareils n’ont pas de pièces détachées disponibles, tout devrait bien se passer !

Reconditionner au lieu de gaspiller

Comme la destruction (incinération et mise en décharge) des invendus non alimentaires neufs, comme les vêtements, les chaussures, les produits de beauté, les livres ou l’électroménager, est interdite par principe, les entreprises devront donner ou recycler leurs produits au plus tard fin 2021 ou fin 2023 selon les secteurs. On peut aussi les reconditionner pour leur offrir une nouvelle vie sous garantie. C’est ce qu’on fait chaque jour chez Murfy : on sauve des appareils qui fonctionnent mais qui sans nous auraient fini à la benne !

En résumé

La loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire c’est…

– 130 articles
– 5 piliers (réduire le volume de déchets, sortir du plastique jetable, mieux informer le consommateur, agir contre le gaspillage, lutter contre l’obsolescence)
– Une bonne nouvelle pour l’avenir de la planète !

La Newsletter aussi utile qu'une boîte à outils

La Newsletter aussi utile qu'une boîte à outils
Chaque mois, recevez nos astuces, conseils d'entretien et bons plans pour prendre soin de vos appareils et éviter les pannes.

C'est noté ! Vous recevrez bientôt toutes les astuces de la boîte à outils Murfy ;)

Il y a eu une erreur lors de l'envoi de la requête, pouvez-vous réessayer ?

*