4 BONNES RAISONS DE NE PAS JETER SON ÉLECTROMÉNAGER

Communiqué de presse #2
Paris, février 2019

 

 

 

4 BONNES RAISONS DE NE PAS JETER SON ÉLECTROMÉNAGER*
Emile Meunier, avocat en droit de l’environnement, et Romain Martin, co-fondateur de Murfy


NE JETEZ PLUS ! 80% DU GROS ÉLECTROMÉNAGER EST RÉPARABLE À PRIX RAISONNABLE. 

Jeter et racheter du neuf lorsque son électroménager tombe en panne est un geste encore très largement répandu dans les foyers français. Or, contrairement aux idées reçues, la réparation permet de faire des économies en allongeant la durée de vie de son appareil de plusieurs années et est plus simple qu’on ne le pense. En prime, c’est bon pour la planète et l’emploi local !
C’est ce qui ressort de l’analyse sur 5 mois des données issues de 1 500 réparations d’appareils de gros électroménager réalisées par la start-up de l’économie circulaire Murfy, solution de dépannage et de réparation pour particuliers, où 8 appareils sur 10 ont été réparés à un coût jugé raisonnable par le client.

Pour aider à franchir le pas de la réparation, Emile Meunier, avocat en droit de l’environnement, et Romain Martin, co-fondateur de Murfy, donnent ici 4 bonnes raisons de ne plus jeter son appareil.

REPARER, C’EST BON POUR LE POUVOIR D’ACHAT

Selon l’ADEME** les Français préfèrent remplacer leur appareil lorsque le prix de la réparation excède en moyenne entre 30% et 40% du prix de l’appareil neuf. Or, dans 8 cas sur 10, celui-ci sera inférieur à 40% du prix moyen du neuf. Il ne reste donc que 20% des cas où le prix de la réparation devient moins intéressant. Et même ici, il reste inférieur au prix du neuf.

Par ailleurs, dans 55% des cas, vous pouvez faire réparer votre gros électroménager sans qu’il ne soit nécessaire d’acheter la moindre pièce détachée. C’est le cas par exemple lorsque la pompe de vidange d’un lave-linge est encrassée ou quand les bras de lavage d’un lave-vaisselle sont obstrués par des résidus d’aliments. La réparation coûtera alors le déplacement et le temps de main d’œuvre (ce qui correspond à titre indicatif au forfait de base de 85€ proposé par Murfy).


REPARER, C’EST PLUS COMMODE QU’ON NE LE PENSE

Il est fréquent d’entendre que l’indisponibilité des pièces détachées est un frein majeur à la réparation. Si c’est souvent le cas pour des appareils de petits électroménagers, les smartphones ou les ordinateurs, dans le gros électroménager c’est l’inverse. Les pièces sont disponibles dans plus de 97% des cas et le plus souvent la livraison des pièces se fait en moins de 24h. C’est ainsi que dans près de 90% des cas les délais d’intervention de Murfy sont réduits à 3 jours ouvrés.

 

REPARER, C’EST FAIRE UN GESTE POUR L’ENVIRONNEMENT ET LE CLIMAT

En France, les équipements de la maison sont responsables de près d’un quart des émissions des gaz à effet de serre (GES). Il est donc important d’agir sur ce poste au même titre que sur l’habitat, l’alimentation et le transport. D’autant que toutes les étapes du cycle de vie sont concernées par ces émissions : production et extraction des matières premières, approvisionnement de l’usine, fabrication, assemblage, transport et distribution du bien puis son utilisation. Ainsi, par exemple, le poids carbone d’un frigidaire est de 343 kg, équivalent à l’émission de CO2 d’un aller-retour Paris-Marseille en voiture. Un lave-linge équivaut lui à un aller-retour Paris-Toulouse en avion.

De quoi faire réfléchir et agir ! Réparer son appareil permet en effet de limiter l’utilisation des ressources naturelles nécessaires à la production de l’appareil de remplacement, de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et de réduire les déchets.

 

REPARER, C’EST BON POUR L’EMPLOI LOCAL 

Alors que la quasi-totalité du gros électroménager est fabriqué à l’étranger puis importé en France, les métiers de la réparation sont locaux, au plus près de nos territoires. En 2013, on estimait que le secteur de la réparation des biens électroménagers en France – comprenant les réparations faites par les distributeurs, les réparateurs indépendants et les fabricants – employait environ 27 000 personnes. Par conséquent, si l’on pouvait doubler le nombre de biens réparés, on peut estimer, que près de 27 000 nouveaux emplois directs seraient créés.

 

A PROPOS DE MURFY

Créée en juillet 2018, Murfy.fr propose un service de dépannage et de réparation d’électroménager pour les particuliers. La start-up propose des tarifs transparents, des délais courts, un service client de qualité et la mise à disposition de tutoriels pour l’auto-réparation à domicile. De quoi répondre aux besoins des différents consommateurs souhaitant réparer leurs appareils électroménagers. A ce jour, ce sont 1 500 réparations qui ont été réalisées depuis son lancement. https://murfy.fr/

 

Contact presse – EDIFICE Communication
Laëtitia Guittard – 06 76 13 71 55 – laetitia@edifice-communication.com
Marie-Ange Juet – 06 89 96 09 94 – marie-ange@edifice-communication.com

*Pour accéder à l’article complet, cliquez ici

1 commentaire
  1. Merci pour vos conseils ! s’habituer à réparer son électroménager est une très bonne chose ça aide à minimiser les couts et de protéger la nature

Les commentaires sont fermés.

Articles similaires

Pour plus de conseils, inscrivez-vous à notre newsletter