MURFY BOUSCULE LE MARCHÉ DE LA RÉPARATION

Proximité, savoir-faire, économie circulaire : en à peine 3 ans, le métier de réparateur d’électroménagers a retrouvé ses lettres de noblesse. Et si Murfy y était pour quelque chose ? La start-up spécialisée en réparation d’appareils en panne apporte un service de qualité, et n’a pas prévu de s’arrêter là !

Réparer : le retour d’un réflexe oublié

Sur les 28 millions d'appareils électroménagers qui tombent en panne chaque année dans l’Hexagone, seuls 5 millions font l'objet de réparation… Fort de ce constat, cinq copains de fac ont lancé Murfy : une PME française et indépendante spécialisée dans la réparation et le reconditionnement de gros électroménagers. Réfrigérateur, lave-linge, sèche-linge, plaques de cuisson, four, lave-vaisselle, tout y passe ! « Derrière ce projet, il y a d’abord eu une prise de conscience : nous avons réalisé qu’une fois la garantie expirée, réparer ressemblait plus au parcours du combattant qu’à une partie de plaisir ! explique Guy Pezaku, co-fondateur de Murfy. En enquêtant sur le sujet, on a aussi réalisé que 60 % des pannes s’expliquaient par un manque d’entretien. On a donc décidé de faire bouger les choses en proposant aux Français une solution à la fois accessible, économique et fiable ». Pari tenu pour Murfy puisque l’entreprise a déjà réparé plus de 75 000 appareils, évitant ainsi 3000 tonnes de déchets inutiles.

Une offre de réparation sans risque

Si les fondateurs de Murfy s’engagent pour faire diminuer la quantité de déchets électroménagers, ils ont aussi l’ambition de réconcilier les Français avec la réparation. L’entreprise a fait le choix de s’appuyer sur une équipe de réparateurs salariés, locaux et professionnels et propose un forfait fixe à 85 euros. Une manière d’éviter les mauvaises surprises puisque la main d’œuvre et les déplacements sont inclus. « Aujourd’hui, une panne sur deux est réparée le jour de la 1ère intervention, se réjouit Guy Pezaku. Si la panne nécessite une pièce détachée, alors le client reçoit un devis, si la réparation n’est pas intéressante (produit non réparable, pièce détachée indisponible ou trop chère), le client récupère ses 85 euros sous forme de bon d’achat qu’il pourra utiliser sur l’un de nos appareils reconditionnés. » Au-delà de la réparation, Murfy a en effet choisi d’offrir une seconde vie à certains appareils : testés et remis en état dans l’un des ateliers Murfy, ces machines reconditionnées sont ensuite revendues jusqu’à 40% moins cher et garanties 1 an. L’occasion de consommer responsable et d’envisager la réparation sereinement depuis son canapé: sur le site www.murfy.fr, 2 clic suffisent pour faire venir un réparateur chez vous dans le 48h. 

LE CHIFFRE à retenir  : « 1 panne sur deux est réparée le jour de la 1ère intervention »